L’association des curistes fondée par  M Souleil s’est  réunie le 18 juin à 17 h 30 salle Georges Brassens , pour  présenter aux curistes de la 4ième période ses objectifs et ses projets.

Les curistes y ont exprimé leur mécontentement sur l’accès en  libre service de la buvette ,sur la fermeture de la buvette le dimanche. ils déplorent  la fermeture de l’Edenvik .

et plus encore celle du Bouridé ,qui offrait des soins spécifiques dont ils sont privés.

Quant à l’ouverture des soins l’après midi à Hount Caoute et les modifications fréquentes de leurs plannings de soins , elles les laissent pour le moins dubitatifs ..sur les économies réalisées et sur la volonté de fidéliser les clients .

 

Le soir à 20h 30 a eu  lieu une réunion du  conseil municipal .

 

A cette occasion M. le Maire a rejeté la candidature de Monique Peyrouzelle à la commission des thermes sous le  prétexte que les commissions  constituées après les élections  ne pouvaient être modifiées en cours de mandat.

Ces commissions de travail ne sont pourtant que consultatives Elles permettent seulement aux élus de s’informer et de travailler ensemble pour élaborer des propositions qui, par la suite sont débattues et votées en conseil municipal .

Cette  décision est l’illustration de l’esprit d’ouverture dont  M le Maire se prévaut dans ses discours mais qui ne suit pas dans les actes!

Monique Peyrouzelle est la seule élue de Capvern les bains.Lors du mandat précédent elle avait participé au conseil d’administration  de la Régie des thermes et au premier et unique comite de gestion après la mise en place de Santé Actions Sa présence au sein de la commission des thermes  aurait pu apporter une voix peut être différente mais toutefois positive et constructive aux débats sur les thermes .M le maire et « son groupe » en ont décidé autrement ! Dommage!

 

La question centrale des thermes ne figurait pas à l’ordre du jour mais a été abordée en questions diverses  .Ce fut pour M le Maire l’occasion de donner des informations très attendues par la population puisque, depuis le jugement rendu le 26 mai par le tribunal d’Albi, la mairie n’avait fait aucun communiqué ni sur ce jugement ,où son avocat n’était pas présent, ni sur le positionnement de la municipalité suite à ce jugement .

M le maire a répété  qu’il ne souhaitait pas dénoncer unilatéralement le non respect de la  DSP par Santé Actions .Il s’en remettait donc à la décision du tribunal de commerce .

La transaction avec Santé Actions  envisagée à la sous préfecture de Bagnères le 30/04/15 n’a pour l’instant   pas avancé .M Ferrara « ne la souhaite pas et n’a pas la volonté de partir » .

M. le Maire envisage donc l’éventualité de la poursuite de l’exploitation des thermes de Capvern par Santé Actions pour toute la durée de la délégation soit encore 9 ans. Ce maintien de Santé Actions  serait seulement subordonné aux  décisions du tribunal de commerce qui devraient y être favorables…la commune n’interviendrait pas .

Notre association  ne souhaite pas ce scenario .Nous souhaitons  qu’à la fin de la saison M Ferrarra se retire et que  la transaction envisagée puisse avoir lieu avec le soutien de la Région et du Département .

M le maire a informé le conseil municipal qu’il avait assisté le matin même du 18 juin à une réunion dans les locaux de la sous préfecture de Bagnères  en présence d’un représentant du Département et de la Région  sur ce sujet .

Lors de cette réunion , M le sous préfet a demandé à la mairie de Capvern de consulter les associations en lien avec les thermes :le syndicat CGT , l’association des curistes et notre association «  Cap vers notre avenir »pour élaborer un cahier des charges d’ici fin aôut pour l’exploitation des thermes .

Ce cahier des charges sera audité en septembre par la Région qui retiendra des pistes qui devront être observées à l’issue de la saison  par la Régie si la mairie reprend les thermes ou par M Ferrara s’il est toujours délégataire des thermes.

Il faut espérer que dans cette opération apportera des réponses satisfaisantes au désarroi du personnel et des socio- professionnels en lien avec les thermes.

Dans le cadre de  la consultation  prévue , l’association « Cap vers notre avenir » se fera l’interpréte de ses adhérents, personnel des thermes, socio- professionnels et curistes . Elle aura à cœur de défendre leurs  intérêts dans le souci de l’intérêt général .

Les adhérents sont invités à faire part de leurs  propositions . Le projet final sera diffusé.

 

Lors du même conseil municipal M le Maire  a apporté les réponses suivantes aux questions posées par les élus de l’opposition

  • des conseillers de la chambre régionale des comptes sont venus à nouveau voir le maire et ses adjoints au sujet du budget annexe des thermes afin d’essayer de trouver des solutions afin d’en  diminuer le déficit de fonctionnement .

La solution d’un lissage des dotations aux amortissements sur une durée                    plus longue serait retenue.

Cela permettrait de réduire le déficit d’environ 200000 euros .

  • M le maire affirme que l’information de la reprise des thermes par la SEM qui gère les thermes de Bagnères n’est qu’une rumeur , . « Il n’a pas travaillé sur cette éventualité »    et « cette information » pourtant relayée par d’autres élus du département « est fausse »
  • M le maire a annoncé que la chaudière à fuel du Bouridé ne fonctionnait plus et qu’elle n’était pas réparable .. Il doit trouver une solution et s’est rapproché de l’ONF pour faire raccorder à la chaudière bois actuellement sous utilisée le réseau d’eau sanitaire relié jusqu’à présent à la chaudière fuel. Ces travaux doivent être faits avant le 30 août sinon le Bouridé n’ouvrira