La fédération française des curistes médicalisés (FFCM ) qui défend les droits des curistes  répond à cette question dans son dernier communiqué ce 16 septembre

Fédération Française des Curistes Médicalisés N°12-2015